Vu comme ça, la petite chronique du jour

0

Vu comme ça, la petite chronique du jour

Wafia M.

La marée humaine qui est dehors a dit ce qu’elle avait à dire. Le pouvoir est au peuple. Avec tout le respect que nous devons à ces peuples frères trahis dans leurs printemps, nous ne ferons pas les mêmes erreurs. Les Algériens toutes catégories confondues ont attendu patiemment, cependant la patience à ses limites. Ils ont choisi la rue comme espace, un ciel ouvert pour leurs revendications. Les renvoyer au bercail, en utilisant des manœuvres indignes est une pure perte de temps. Ces Algériens que vous avez infantilisé, humilié et trahi disent à qui veut l’entendre nous sommes là et nous resterons là afin de fêter votre départ.

Partager sur :

Infos de l'auteur

Laisser un commentaire