Tiaret ne fait plus confiance à ses autorités locales

0

Tiaret ne fait plus confiance à ses autorités locales  

Un collectif de citoyens invite le président de la République à visiter la ville  

EL Badilldz

Tiaret, l’une des plus vastes wilayas du pays a toujours été marginalisée et oubliée par le développement, « pour des raisons politiques » disent les anciens. Pire encore, la ville de Tiaret et ses communes limitrophes ont été délaissées au point de devenir un gros bourg en raison des  mauvaises gestions des autorités qui se sont succédé au fil des décennies à la tête de ce que fut la première capitale de l’état algérien moderne.

Les citoyens de Tiaret, ne font plus confiance, ni aux walis, ni aux maires et encore moins à leurs assemblées élues. Tous ont failli à leurs taches, laissant la ville et toute la wilaya aux mains de la corruption, de la dilapidation du foncier et à l’anarchie dans tous les secteurs.

A Tiaret tous les secteurs qui contribuent au développement d’une commune souffrent de laisser-aller et des mauvaises décisions, du secteur sensible de la santé en passant par l’enseignement tout aussi sensible, la Culture et le manque d’infrastructures adéquates avec en prime un aéroport fermé et le tout sur fond d’une bureaucratie humiliante et assassine.

C’est pour dénoncer tout cela que les tiaretiennes et les tiaretiens sont sortis comme leurs concitoyens à travers tout le pays depuis le 22 février 2019, pensant que le Hirak salvateur pourrait changer les choses.

Pour l’heure rien ne bouge, la corruption est toujours de mise à tous les niveaux, l’octroi des marchés publics sources de tous les problèmes, obéit aux mêmes règles, la dilapidation du foncier est omniprésente au su et au vu de tous, voila pourquoi le citoyen de Tiaret ne croit plus aux autorités locales, ni de wilaya et encore moins communales.

Un collectif d’habitants de divers secteurs d’activités s’en remettent au plus haut magistrat du pays, le président de la république Abdelmadjid Tebboune à qui ils demandent de programmer une visite dans la wilaya dans les plus brefs délais en raison de la situation alarmante dans laquelle se trouve Tiaret et ses communes limitrophes.

Ce collectif exigent de son président élu de ne pas emprunter les sentiers et itinéraires préparées par les autorités locales et ce, pour que le Président de la République puisse constater de ses propres yeux l’état déplorable dans lequel vivent les tiaretiens.

       

Partager sur :

Infos de l'auteur

Laisser un commentaire