Manifs du 5ème vendredi ; Oran à aussi marché Pour Hasni et Alloula

0

Manifs du 5ème vendredi ; Oran à aussi marché Pour Hasni et Alloula

Zitouni Mustapha  

Tout Oran a marché ce vendredi 22 mars 2019, même le climat n’y pouvait rien, oranais et oranaises et tout ceux qui étaient de passage, sont sortis dans les rues de la ville qui portait bien son nom d’El Bahia en ce premier jour de printemps.

De nouveaux slogans sont apparus, en réponse aux dernières sorties médiatiques de ceux qui se disputaient pour pouvoir apparaitre dans la photo tenant un bout de cadre représentant la personne du président de la République.

Ni le temps, ni la fatigue et encore moins le doute, n’ont empêché les algériens de sortir pour la marche du 5ème vendredi consécutif, pour dire stop à toutes les mascarades et le départ imminent de tous ceux qui étaient en charge du pays pendant plus de 20 ans.

Ce qui est devenue la cerise sur le gâteau des manifestations est une nouvelle fois au centre de la satisfaction citoyenne, la marche pacifique, les chants qui expliquent les cause des marches et surtout, l’amour, l’entraide, la sympathie, les bouteilles d’eau minérales offertes par les oranais aux marcheurs, les bonbons distribués par cette dame à la rue Larbi Ben m’hidi, les selfies collectifs et pleines de belles choses avant d’atteindre cette pancarte bouleversante, ou l’on pouvait lire, « c’est le dernier « Botti », signifiant et on le souhaite, que nos jeunes ne veulent plus être candidats à la « Harga » voila pourquoi sortir dans la rue depuis 5 vendredi est déjà une grande victoire, celle d’avoir récupéré nos jeunes pour un réel vivre ensemble.

A titre personnel, c’est la victoire aussi de toute une équipe de la rédaction de notre journal cap Ouest, qui a fait depuis des années à travers ses multiples parutions, la lutte contre « la Harga », une priorité et un cheval de bataille.

A Oran, le 22 mars, aura aussi été une marche contre l’oubli et en mémoire aux victimes du terrorisme et de la tragédie nationale, on pouvait le constater en voyant les portraits des regrettés  Abdelkader Alloula et Hasni Chekroun que dieu les accueillent dans son vaste paradis.                   

Partager sur :

Infos de l'auteur

Laisser un commentaire