Lemma El Becharia : le coup de cœur artistique d’El Badilldz

0

Lemma El Becharia : le coup de cœur artistique d’El Badilldz

EL Badilldz

Les présents de l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïah ont été transportés, le temps d’une soirée, dans un voyage virtuel et spirituel au cœur du désert sub-saharien, soufflé d’un vent de liberté, et ce, à travers un spectacle très chaleureux avec l’ensemble féminin « Lemma El Becharia ».

Ce spectacle, empreint d’authenticité et de spiritualité, dédié aux musiques traditionnelles féminines de la Saoura, a gratifié les présents de l’Opéra d’Alger, dans la soirée de vendredi, d’un florilège de pièces tirées pour l’essentiel du patrimoine culturel. Souad Asla et son ensemble, accueillies par des youyous et des applaudissements,  ont entamé leur show par « Ya sidi moulana », suivi de « Zinelemma ». Le nombreux public de l’Opéra d’Alger s’est délecté deux heures durant, appréciant dans une ambiance festive plusieurs genres musicaux traditionnels qui regroupent les musiques populaires féminines de la région de la Saoura. Sous l’impulsion de Souad Asla, à l’origine de ce projet, six femmes de 30 à 75 ans, parmi lesquelles les doyennes de ce genre musical dont Lalla Mabrouka, ont présenté dans des tenues traditionnelles, aux couleurs vives et variées, une vingtaine de pièces aux contenus spirituels et festifs, équipées de tambours, bendirs, tambourins, karkabous, ferda (tambour plat et large posé à même le sol) et d’un pilon en cuivre pour donner les différentes cadences. Les «chikhet» ont embarqué l’assistance dans un voyage qui a ravivé la tradition, dans une prestation où les mélodies entonnées, étaient reprises à la guitare électrique par Aziz ou au goumbri par Souad, et ce pour la première fois devant son public. Avec des voix étoffées, l’ensemble «Lemma El Becharia» a interprété entre autres pièces rendues dans les genres ferda, gnaoui, tindi et hadra aux cadences ternaires et composées, et du premier album de l’ensemble intitulé «Lemma», sorti il y a une année et dédié au chant féminin traditionnel du sud-ouest algérien. «Slat Lefdjer», «Nebki aâla Dnoubi», «Dikr Errassoul fi lsanimahlaha», «A Khali idha twahacht’ni», «A houwa djana lahbib», «A baba legnaoui hadahouwa», «Nebghi ezzine ya aynia», «Ghir wahdou nardjah» et «Lemti» de Souad Asla.

Partager sur :

Infos de l'auteur

Laisser un commentaire