Le président iranien Hassan Rohani appelle Joe Biden à rattraper «les erreurs du passé»

0

Le président iranien Hassan Rohani appelle Joe Biden à rattraper «les erreurs du passé»

Après l’annonce de la victoire de Joe Biden, le chef du gouvernement iranien a appelé la future administration américaine à rattraper «les erreurs du passé», en allusion au retour des sanctions contre l’Iran opéré par Donald Trump. Le président de la république islamique d’Iran Hassan Rohani a appelé la «future administration américaine» à «rattraper les erreurs du passé», selon un communiqué mis en ligne sur le site de la présidence iranienne le 8 novembre. Commentant la victoire de Joe Biden annoncée par les médias américains, Hassan Rohani a déclaré que «le peuple américain [s’était] opposé à la politique nuisible de Donald Trump». Lire aussi Washington autoproclame le retour des sanctions de l’ONU contre l’Iran.

Le président iranien a exprimé ses espoirs en ces termes : «La prochaine administration américaine devrait saisir l’occasion de réparer les erreurs du passé. L’Iran est favorable à une interaction constructive avec le monde.» Faisant référence à la ligne dure contre l’Iran tenue par Donald Trump tout au long de son mandat, Hassan Rohani a également déclaré que «la résistance héroïque de la nation iranienne [avait]prouvé que la politique de pression maximale [était] vouée à l’échec». De son côté, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, s’est demandé sur Twitter si la nouvelle administration abandonnerait «l’intimidation désastreuse et anarchique du régime sortant − et [accepterait]le multilatéralisme, la coopération et le respect de la loi».

Partager sur :

Infos de l'auteur

Laisser un commentaire